Author Archives: Ahmed Khabouch

Merci ma sœur pour tes paroles merci du cœur de ton texte qui me touche tellement.

Merci ma sœur pour tes paroles Merci du cœur de ton texte qui me touche tellement. «Si l’on tue par les armes l’homme qu’anime le Mal, ce dernier bondit hors du cadavre qu’il ne peut plus habiter et pénètre par les narines dilatées dans le meurtrier pour y reprendre racine et redoubler de puissance. C’est seulement quand le Mal est tué par l’Amour qu’il l’est pour toujours …» Questionné sur la guerre sainte, il avoue : « Personnellement je n’admire qu’une seule guerre, celle qui a pour but de vaincre en nous nos défauts… Parmi ceux-ci l’orgueil reste un des plus malfaisants » : « Notre planète n’est ni la plus grande ni la plus petite de toutes celles que Notre Seigneur a créées… Nous ne devons nous croire ni supérieurs, ni inférieurs à tous les autres êtres. « Les meilleures des créatures seront parmi celles qui s’élèvent dans l’amour, la charité et l’estime du prochain. Celles-là seront lumineuses comme un soleil montant tout droit dans le ciel. » L’humilité nécessaire conduit au sentiment de la fraternité humaine et à cette haute certitude que les chemins divers peuvent conduire à une unique Vérité. Grande et difficile leçon que refusent tous les fanatismes mais qu’inlassablement...

Lire la suite

Tous des croyants

TOUS DES CROYANTS Si je ne crois en rien c’est que ma croyance se limite à moi même. A religieux ou religieux, sans ignorance nous sommes des véritables croyants. Agnostique, cherches au dedans de toi même le secret de ton divin dehors disait Garat. Car la véritable connaissance des choses commence par la connaissance de soi même. Il y’a ceux qui croient en un Seul Dieu, créateur de l’univers et de tous les êtres Il y’a ceux que les yeux ne contemplent que la beauté de la nature façonnée d’une main invisible qui soulève tant d’étonnement encore. Il y’a ceux qui parcourent les terres de Médine et de Jérusalem sur les traces des prophètes et hommes pieux qui ont marqués leur foi. Il y’a les sages et les érudits qui défilent sur le chemin de l’Égypte et d’Athènes pour assouvir leur désir de la connaissance ! Des loges maçonniques à la gnose, des monastères aux religions monothéistes, nous ne cherchons que la lumière car nul être ne veut demeurer dans les ténèbres. Ce qui est lumière chez les uns est ténèbres chez les autres, Et la seule vérité en qui l’on croit est la véritable illusion que l’autre combat. Nous...

Lire la suite