Le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques.

Le grand amour et les grandes réussites impliquent de grands risques:

Chaque grande occasion de la vie est risquée. Si ce n’était pas le cas, tout le monde réussirait, ce qui rendrait ordinaires les gens extraordinaires.

Démarquez-vous des autres en étant celui qui peut non seulement prendre des risques, mais qui de plus a du plaisir à le faire.
Lorsque vous perdez, ne perdez pas la leçon.
Si vous oubliez ce que vous avez appris à ne pas faire, vous êtes condamnés à répéter vos erreurs.

Plus important encore, ne craignez pas l’échec. Car l’échec est le précurseur de la réussite. Rien de grand ne peut être accompli sans échecs.

Suivez les trois R :
Respect de soi
Respect des autres
Responsabilité de tous vos actes

Rappelez-vous que ne pas obtenir ce que vous voulez est parfois un merveilleux coup de chance.
Ce que vous désirez ne sera pas nécessairement bon pour vous.

Si quelque chose semble ne jamais fonctionner, comme si le destin intervenait, pensez à lâcher prise ou revenez-y plus tard. L’univers agit de façon mystérieuse et est digne de confiance.
Apprenez les règles pour savoir comment les transgresser correctement.
Les règles sont faites pour être transgressées.

La plupart d’entre elles ont été mises en place par de veilles organisations corrompues qui ne cherchaient qu’à asservir et maintenir leur propre pouvoir.

Assurez-vous de transgresser les règles correctement afin d’éviter de ne pas en être pénalisé.

Ne laissez pas une petite dispute briser une grande amitié.
L’amitié est bien plus importante qu’une querelle mineure, mais très peu de gens mettent cette règle en pratique.
Lorsque vous réalisez que vous avez commis une erreur, prenez immédiatement des mesures pour la corriger.
Et ne laissez pas votre fierté faire obstacle à ces mesures.

Demandez pardon en acceptant votre responsabilité. Cela en dira long sur ce que vous êtes vraiment.

Ce n’est pas le nombre de nos échecs qui déterminent notre réussite finale, mais notre capacité à en extraire de sagesse.
Passez un peu de temps seul chaque jour.
Peu importe ce que vous faites, passez au moins 30 minutes de votre journée seul dans un endroit calme.

Cela vous donnera au moins une demi-heure pour observer ce qui se passe dans votre vie, de prendre conscience de qui vous êtes et de comprendre ce que vous voulez.
Ouvrez vos bras au changement, mais ne laissez pas s’envoler vos valeurs.

Le monde est en constante évolution. Si vous n’êtes pas ouvert au changement, alors vous serez malheureux. La vie vous forcera à changer, mais cela ne veut pas dire que vos valeurs doivent changer elles aussi.

Accueillez les nouveaux lieux, les nouveaux visages et les nouveaux amours, mais ne changez jamais vos principes, sauf si vous avez de bonnes raisons de penser que vous aviez tort d’y croire.
Rappelez-vous que le silence est parfois la meilleure réponse.

Le silence conduit à la contemplation détendue au cours de laquelle les émotions ont moins d’influence et où la logique peut prendre le relais.

Par exemple, si vous vous disputez avec un ami, garder le silence au lieu de riposter immédiatement en vous emportant est plus efficace et mettra fin à la dispute beaucoup plus rapidement.
Vivez votre vie avec honneur.
De cette manière, lorsque vous vieillirez et regarderez en arrière, vous serez en mesure d’en profiter une seconde fois.

Vous allez devoir vivre avec vos actions pour le reste de votre vie, alors pour vous épargner le regret et l’angoisse, vivez votre vie avec honneur à partir de maintenant.
Une atmosphère d’amour dans votre maison est le fondement de votre vie.

C’est la règle où vous avez le moins de contrôle. Si vous respectez (aimez) votre famille, ils vous respecteront et vous aimeront en retour.

Faites entrer l’amour dans votre maison. Faites briller les murs avec de la tendresse.

Cela établira une base solide dans la vie de vos enfants.
Lorsque vous êtes en désaccord avec vos proches, concentrez-vous uniquement sur le présent. Ne réveillez pas le passé.

Le passé est constant et immuable. Réveiller celui-ci ne peut qu’apporter plus de douleur à la situation.

Ceci est particulièrement vrai avec nos proches parce que les relations avec ceux-ci remontent loin dans le temps et sont donc chargées d’émotion. Pardonnez les gestes passés et concentrerez-vous sur le présent.
Partagez vos connaissances.
On apprend tellement dans une vie.

Partager vos connaissances avec les gens que vous rencontrez, cela ne peut que les aider.

Plus important encore, partager vos échecs et vos expériences pour que les autres ne reproduisent pas les mêmes erreurs.

Soyez doux avec la terre.

La terre est l’endroit où nous vivons. Donc, cela devrait être évident. Blesser la terre c’est se blesser soi-même et mettre en péril l’avenir de nos enfants et de nos proches.
Une fois par an aussi souvent que possible, allez quelque part où vous n’êtes jamais allé auparavant.
Découvrez de nouveaux lieux et de nouvelles choses.

Vous pourriez vous retrouver avec quelqu’un quelque part qui vous rend plus heureux.

La terre est si vaste avec des endroits uniques et magnifiques, pourquoi ne pas aller explorer un peu ?
Rappelez-vous que la meilleure des relations est celle dans laquelle votre amour pour l’autre dépasse vos propres besoins.
L’inverse peut être un indice que votre relation doit se terminer.

Si vous avez besoin de quelqu’un plus que vous ne l’aimez, c’est un signe de dépendance, pas d’affection. Trouvez quelqu’un avec qui l’amour est la force dominante et la relation est plus épanouissante.
Jugez vos réussites d’après ce que vous avez eu à renoncer pour y arriver.
Décidez ce que vous voulez. Concevez votre vie idéale et foncez.

Ne laissez aucune partie de ce rêve s’échapper, ainsi, vous ne vivrez jamais dans le regret. Tout est bon, car tout est utile dans la mesure où vous savez saisir les occasions d’apprentissage qui se présentent à vous.

Si vous percevez les expériences difficiles comme de mauvais présages, elles auront un impact négatif. Si vous les voyez comme des occasions de croître, vous saurez les transcender.

Jean Marc Henry

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 days ago

Jean Marc Henry

Heureusement qu’il y a encore des gens de bon coeur.

Ni brute ni lâche, l’homme véritable veut mettre sa force au service de l’amour. Son cœur aspire à l’aventure, à démontrer sa valeur à travers la conquête d’une belle, ou la défense d’une cause.

L’homme ne peut se réaliser pleinement que lorsqu’il met son bras au service de quelque chose qui le dépasse. Pour atteindre son idéal, il doit combattre, il doit affronter ses peurs et ses démons intérieurs, pour habiter complètement sa vie.

Chacun doit donner ce qu'il a décidé dans son coeur, sans tristesse et sans être forcé. En effet ... Dieu aime celui qui donne de bon coeur, non par obligation.

Importance du cœur : « Il existe dans le corps un morceau de chair qui, lorsqu’il est bon, rend bon le corps tout entier, et lorsqu’il est mauvais, rend mauvais le corps tout entier : c’est le cœur.

« Heureux l’homme qui trouve chez toi sa force : de bon cœur il se met en route. »
...

View on Facebook

2 weeks ago

Jean Marc Henry

Demande leur, c'est quoi aimer?

Ils te répondront qu'aimer c'est aimer l'autre plus que soi, c'est avoir des papillons dans le ventre quand tu le vois, c'est ressentir un grand manque dès qu'il est loin de toi, c'est être heureux par sa simple présence, c'est tout donner sans rien attendre en retour, c'est un don de soi à l'autre, préférer se sacrifier soi que de sacrifier l'autre, c'est lui donner sa vie, vouloir le bonheur de l'autre avant le sien, c'est accepter de souffrir pour que l'autre sois heureux parce que son bonheur c'est Notre Bonheur.

Chacun ira de sa conception de l'amour, mais ne te laisse pas berner, personne ne t'aura répondu. Ils te décriront juste les états dans lesquels l'amour te mets, ses conséquences et ce qu'il implique "des papillons dans le ventre, le manque, donner, se sacrifier, etc..." mais ne te diront pas CE QUE C'EST "AIMER"

Comment définir ce qu'est aimer, on ne peut décrire que ses manifestations, mais c'est presque impossible à définir. Car aimer c'est ressentir. Chercher à définir l'amour c'est comme chercher à définir la peur. Et comment décrire le blanc à celui qui n'as jamais vu...

Mais alors comment peux tu savoir que tu aimes ?
Comment distinguer cet affection profonde, cet attachement, ce lien avec quelqu'un de l'Amour avec un grand A?

Tu te sens bien avec lui, quand il n'est pas là il te manque, quand il te dit des mots doux ça te fais du bien, quand tu as peur il te rassure, quand il va mal tu es triste, quand tu n'as pas de nouvelles tu t'inquiètes pour lui.
Encore une description. Pourrais-ce être celle de l'amour? Oui, mais tout autant que celle d'une forte amitié ou d'un grand attachement. Ne ressentirais tu pas tout cela pour un véritable ami?

Aimer c'est aussi se sacrifier pour l'autre, préférer souffrir que voir l'autre souffrir. Mais tu pourrais souffrir aussi pour un ami ou ta famille aussi, non? Certains sont même comme ça avec tous leurs proches.

Aimer c'est être possessif, être jaloux, vouloir que l'autre soit à nous. Mais certaines personnes aiment veritablement et toute leur vie, sans avoir jamais voulu posseder l'autre. C'est une belle preuve d'amour aussi que de vouloir sa liberté au risque d'en souffrir ou de le perdre.

Il y a autant de façon d'aimer qu'il y a d'histoires d'amour. Mais toutes ont un point commun constant: la souffrance. Ces douleurs qui te transpercent le coeur.

Ne connais pas l'amour celui qui ne connais pas ses saignements.

Souffrir de son absence, souffrir de ne pas lui plaire, souffrir d'être rejeté, souffrir de la peur de le perdre, souffrir de la moindre de ses maladresse, souffrir d'un mot mal interprété, souffrir d'un manque de reconnaissance, souffrir de donner sans recevoir, ou de recevoir sans savoir donner.

Alors pourquoi cherchons nous l'amour si nous savons tous que l'amour rend triste, torture l'esprit et peut abimer l'être?

On dit que l'amour est une maladie. Plus que cela, c'est une Folie. Aimer c'est un état de démence comme la peur, où la raison n'as plus sa place. Et si Aimer n'a rien de logique c'est parce qu'on n'aime pas avec le cerveau, on aime avec le coeur.

Quand tu aimes tu es capable d'actes de folie pour ta moitié. "Je suis fou de toi" a un sens, c'est "je suis prêt à tout pour toi".

Pour ma vie je t aime plus que tout au monde.
...

View on Facebook
=