L’HOMME SOUFFRIRA DE SA PROPRE MAIN

soufrira jean marc henr

« La souffrance, elle ne fera pas de distinction entre les classes sociales »
La souffrance pose beaucoup d’interrogations chez l’enfant de Dieu. Est-ce normal qu’un enfant de Dieu qui s’applique à être agréable à Dieu passe par des moments douloureux ?

J’aimerai commencer par un mot de consolation pour ceux qui souffrent. Quand le peuple de Dieu entrera dans le ciel de gloire pour l’éternité, une des premières choses qu’il fera sera s’essuyer toutes les larmes de nos yeux.

Tu souffres, tu es découragé, personne ne porte attention à ta souffrance, tu te sens rejeté, tu ne comprends pas. C’est sur toi que Dieu lui-même pose son regard. Comment un Dieu de compassion en te regardant attentivement. Espère en lui, contre toute espérance. Et bientôt, tu te réjouiras des grâces de Dieu et des leçons apprises dans tes souffrances.

L’homme sage dirai : Je me réjouis maintenant dans mes souffrances pour vous ! L’homme sage a appris à voir plus loin que la souffrance… il voit le fruit de ses souffrances.

Lorsque l’orage de la souffrance nous a traversés et qu’il a brisé nos armures, une paix s’installe. Une paix qui émerge des profondeurs de l’être. C’est le moment où il n’y a plus de résistances, mais juste « aller avec », accueillir, accepter. Le soleil peut de nouveau briller et nous pouvons prendre le recul nécessaire pour observer ce qui s’est passé, ressentir la force que l’on a développé et prendre la responsabilité de nos croyances, de nos mémoires enfouies, de nos schémas mentaux, qui, malgré nous, sèment les graines d’expériences que nous récolterons sur notre chemin.

Pour ceux et celles qui vivent une grande souffrance dans leurs circonstances de vie actuelles, ce message peut sembler difficile à accepter, mais si vous vous permettez de mettre de côté votre réticence et de laisser votre cœur être touché par l’éternel, cela vous aidera à vous libérer de la dualité et de la souffrance

Si on considère que le changement qui en découle ouvre la porte d’une nouvelle humanité, nous ne pouvons que ressentir de la gratitude pour cette souffrance, passage obligé vers une autre dimension de cœur et de conscience. Libérés de la notion de dualité, nous pouvons accueillir ce qui vient sans angoisse, en nous laissant guider vers notre juste place.

Je connais maintenant la joie la plus pure, la plus douce qu’on puisse connaître : celle de vivre pour les autres et pour leur bonheur

Dans ce Monde qui souffre et qui met plus d’attention sur la souffrance via les médias que sur ce qui est bon, créatif, lumineux, nous voilà engagés à porter le flambeau de la joie et de la responsabilité totale de nos vécus. Il nous appartient de communiquer par empathie cette étincelle divine qui s’éveille en nous afin que ceux que nous accompagnons portent un autre regard sur les situations difficiles qu’ils traversent et que traverse l’humanité. Tous ensemble transformons nos souffrances en espérance, et relions-nous à cette proposition de Gandhi : « Nous avons à réaliser maintenant le plus beau défi que notre humanité n’ait jamais eu à relever au cours de son histoire : arrêter nos propres programmes d’autodestruction, et transformer la société par une évolution de l’art de vivre… Soyez le changement que vous souhaiteriez voir dans le monde ! »

« Au contact de la souffrance on ne peut faire autrement que de rencontrer sa propre humanité »

JEAN MARC HENRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#10) To use 'Page Public Content Access', your use of this endpoint must be reviewed and approved by Facebook. To submit this 'Page Public Content Access' feature for review please read our documentation on reviewable features: https://developers.facebook.com/docs/apps/review.
Type: OAuthException
Code: 10
Please refer to our Error Message Reference.
=