Tous des croyants

TOUS DES CROYANTS

Si je ne crois en rien c’est que ma croyance se limite à moi même.
A religieux ou religieux, sans ignorance nous sommes des véritables croyants.
Agnostique, cherches au dedans de toi même le secret de ton divin dehors disait Garat.
Car la véritable connaissance des choses commence par la connaissance de soi même.
Il y’a ceux qui croient en un Seul Dieu, créateur de l’univers et de tous les êtres Il y’a ceux que les yeux ne contemplent que la beauté de la nature façonnée d’une main invisible qui soulève tant d’étonnement encore.
Il y’a ceux qui parcourent les terres de Médine et de Jérusalem sur les traces des prophètes et hommes pieux qui ont marqués leur foi.
Il y’a les sages et les érudits qui défilent sur le chemin de l’Égypte et d’Athènes pour assouvir leur désir de la connaissance !
Des loges maçonniques à la gnose, des monastères aux religions monothéistes, nous ne cherchons que la lumière car nul être ne veut demeurer dans les ténèbres.
Ce qui est lumière chez les uns est ténèbres chez les autres, Et la seule vérité en qui l’on croit est la véritable illusion que l’autre combat.
Nous aspirons tous à la lumière mais nous n’empruntons pas tous la même voie Ce que l’oeil ne voit plus se cache juste au fond de nous même et ceux qui connaissent l’être suprême ne le connaissent que par la foi.
Nul peut douter que le soleil, la lune, les eaux nous cachent tant de mystères qui font d’eux des dieux.
Forêts sacrées ou monts divins.
L’homme se divinise ou divinise tant des choses à travers la force mentale qui accompagne sa foi.
Nous sommes des dieux très semblables à ce que nous avons comme Dieu Qu’il soit ici bas, sous la mère, sous la terre ou dans les airs.
A religieux ou religieux Sans ignorance nous sommes des véritables croyants Si nous ne croyons en rien C’est que nous croyons en nous même.
Athées croyants ou païens Que notre coeur nous montre le chemin
A mon petit frère Parolier Ndoutar Dillah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

22 hours ago

Jean Marc Henry

Qui vous fait du mal a une mauvaise conception de l’amour

Évidemment, nous aimons tous les relations qui nous laissent sans voix et qui nous rendent vivants, remplis de mille sensations et d’espoir.

Les personnes qui vous font du mal ne vous méritent pas. Toute personne qui dit vous aimer et qui vous fait du mal ou vous fait pleurer ne doit faire partie de votre vie.

C’est quelque chose que nous savons tous. Pourtant, la vie nous met parfois face à des situations difficiles dans lesquelles il n’est pas toujours simple de se rendre compte de ces aspects.

Tout au long de notre vie, il y a des moments où nous tombons dans des relations affectives où, même si l’amour existe, il devient nocif et douloureux, sans qu’il y ait nécessairement de la maltraitance physique.

Qui vous fait du mal peut aussi le faire via des techniques indirectes qui mettent en branle notre équilibre émotionnel et l’estime de nous-même.

Aujourd’hui, dans cet article, nous vous invitons à réfléchir au besoin de mettre des limites et de toujours se souvenir qu’aimer, c’est donner du bonheur, car l’amour est joie et non pas souffrance.

Il y a des amours qui étouffent et d’autres qui libèrent et qui nous font nous sentir heureux et épanouis.

Et vous ? Avez-vous trouvé le format d’amour qui vous correspond ?
...

View on Facebook

3 days ago

Jean Marc Henry

Un bon cœur, droit et sincère, ne peut comprendre qu'il y ait des imposteurs sur la terre.

Le cœur pourrait être considéré comme l'organe principal, car il est le siège des émotions et des sentiments.

Le propre de l’homme est de pouvoir choisir et décider librement avec son coeur. Là où l’animal est étroitement guidé par son instinct, l’homme est capable de prendre un recul qui lui permet d’orienter son action en fonction d’un projet plus large, selon des fins qui ne sont pas immédiates. On dira que l’homme est libre. Cette liberté, il l’exerce en étant lui-même la cause de pensées ou d’actions dont on dira qu’il les veut. La liberté s’exprime dans la volonté et la force de son coeur.

Le premier pas que nous devons faire est de souligner la dignité, la grandeur de l’homme à qui s’adresse l’invitation. C’est parce qu’il est si grand et qu’il est appelé à une vie si fantastique que l’homme doit veiller à son agir.

Nous sommes bien loin d’un bonheur fait de l’addition de satisfactions passagères, de petits plaisirs de la vie. Loin aussi d’un bonheur qui résiderait dans la richesse ou la puissance, dans la tranquillité ou la notoriété; loin même d’un bonheur qui consisterait en l’absence de souffrance. Tout ce que beaucoup envient pour être heureux, tout ce qui ferait même le bonheur de «l’honnête homme» se trouve ici balayé au nom d’un bonheur plus grand, rappelé au début de chaque phrase : «le coeur c'est la vie !»

On efface souvent ce qui est tracé dans l'esprit, jamais ce qui est gravé dans le cœur.
...

View on Facebook
=