Tous des croyants

TOUS DES CROYANTS

Si je ne crois en rien c’est que ma croyance se limite à moi même.
A religieux ou religieux, sans ignorance nous sommes des véritables croyants.
Agnostique, cherches au dedans de toi même le secret de ton divin dehors disait Garat.
Car la véritable connaissance des choses commence par la connaissance de soi même.
Il y’a ceux qui croient en un Seul Dieu, créateur de l’univers et de tous les êtres Il y’a ceux que les yeux ne contemplent que la beauté de la nature façonnée d’une main invisible qui soulève tant d’étonnement encore.
Il y’a ceux qui parcourent les terres de Médine et de Jérusalem sur les traces des prophètes et hommes pieux qui ont marqués leur foi.
Il y’a les sages et les érudits qui défilent sur le chemin de l’Égypte et d’Athènes pour assouvir leur désir de la connaissance !
Des loges maçonniques à la gnose, des monastères aux religions monothéistes, nous ne cherchons que la lumière car nul être ne veut demeurer dans les ténèbres.
Ce qui est lumière chez les uns est ténèbres chez les autres, Et la seule vérité en qui l’on croit est la véritable illusion que l’autre combat.
Nous aspirons tous à la lumière mais nous n’empruntons pas tous la même voie Ce que l’oeil ne voit plus se cache juste au fond de nous même et ceux qui connaissent l’être suprême ne le connaissent que par la foi.
Nul peut douter que le soleil, la lune, les eaux nous cachent tant de mystères qui font d’eux des dieux.
Forêts sacrées ou monts divins.
L’homme se divinise ou divinise tant des choses à travers la force mentale qui accompagne sa foi.
Nous sommes des dieux très semblables à ce que nous avons comme Dieu Qu’il soit ici bas, sous la mère, sous la terre ou dans les airs.
A religieux ou religieux Sans ignorance nous sommes des véritables croyants Si nous ne croyons en rien C’est que nous croyons en nous même.
Athées croyants ou païens Que notre coeur nous montre le chemin
A mon petit frère Parolier Ndoutar Dillah

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 hours ago

Jean Marc Henry

Dire ou ne pas dire, telle est la question…

Est-ce que je veux tout savoir de l’autre ?
Suis-je prêt à entendre tout ce que l’autre pense de moi ?
Comment je réagis si j’estime que l’autre se trompe à mon sujet ?

J’ai la profonde conviction que nous pouvons tout dire.

L’art est dans le « comment » et pas dans le « pourquoi » mais aussi dans le « quand ».

Je crois effectivement que l'honnêteté est difficile, et courageuse, parce qu'on ne se connait jamais autant qu'on le croit et que cette connaissance de soi évolue.
Être honnête c'est savoir reconnaître qu'on est pas comme on croyait être, ou que l'autre n'est pas tel qu'on le croyait. Toute une part de notre inconscient agit à notre insu et nous trompe "en toute bonne foi". Être sincère, c'est bien dire ce qu'on pense... mais uniquement ce dont on a conscience à ce moment-là. Être honnête c'est le reconnaitre.

Que gagne-t-on à être sincère ?

Faut-il toujours dire ce que l'on pense ?
A quelles conditions ?
En quoi la sincérité se différencie-t-elle de la spontanéité ou de la transparence ?

C’est à vous que réside le choix de tout dire ou non et comment ou quand vous allez le dire. N’oubliez pas que tout est dans l’attitude et l’état d’esprit dans lequel vous vous trouvez lorsque vous décider de dire les choses et que ce sont ces derniers qui feront toute la différence !

Bonne chance !
...

View on Facebook

23 hours ago

Jean Marc Henry

L'amour avec le grand A.

J’écris tous les jours en pensant à toi de petits textes d’amour pour toi mon amour et pour tous les amoureux du monde, parce que l’amour c’est tout ce qu’il y a de plus beaux dans ce monde.

Être amoureux, c’est d’abord accepter l’autre tel qu’il est. C’est accepter son passé, ses problèmes. C’est l’aimer malgrè tout, lui donner le temps. C’est aussi accepter les contraintes, telles que la distance, pas comme un fardeau mais comme un défi a relever chaque jour, pour se prouver que notre amour est plus fort. Enfait, être amoureux, c’est savoir que c’est la bonne personne, et que rien ne nous en séparera.

Qu’est-ce que l’amour ? C’est une profonde nécessité d’être un avec le tout, une profonde nécessité de dissoudre dans l’unité le toi et le moi. L’amour est ainsi parce que nous sommes séparés de notre propre source. De cette séparation naît le désir de retourner au Tout et de s’unifier avec Lui.
Ton ego es devenu une barrière entre toi et ta terre : le Tout. L’homme s’asphyxie, il ne peut plus respirer, il a perdu ses racines. Il n’est plus alimenté. L’amour est un désir de nutrition ; l’amour c’est s’enraciner dans l’existence.

L’amour est précieux pur et loyal. Il sourit et chante même dans les difficultés. Donner et recevoir, ressentir au plus profond de notre cœur ce sentiment qui nous chavire et nous conduit à vivre éternellement dans la passion, harmonieusement avec le désir et l’envie d’aimer tout simplement.

Je t’aime tout simplement.
...

View on Facebook
=